Une cheminée DIY

D’où me vient cette idée saugrenue d’ajouter une cheminée dans une maison sans conduit ? Et bien du Père Noël pardi !

Plus sérieusement, il y a dans notre pièce de vie un grand mur vide de 2,50m de haut sur 4,95m de large. J’ai tenté de le remplir avec la télé, mais malgré sa diagonale honorable de 139cm, elle ne fait pas le job, pauvre petite chose. L’arbre à chats occupe l’espace près de la baie vitrée, tandis que de l’autre côté et durant toute la période de Noël, notre superbe sapin Balsam Hill trônait comme le roi des forêts. Yep, sauf que toute bonne chose à une fin et qu’une fois le sapin de Noël au placard, il y avait un vide intergalactique à sa place. Alors j’ai fait comme Winnie l’ourson (pense pense pense) et… Tadaaa ! La voilà la solution à mes problèmes d’angles morts dans le salon : une cheminée.

Mon beau sapin Balsam Hill

Ni une ni deux, direction Instagram et Pinterest pour y trouver de l’inspiration. Je suis tombée sur des beautés, des mochetés, des rectangles, des carrés, du bio-éthanol, des poêles à granulés… Et j’ai finalement trouvé l’inspiration ultime sur un compte Instagram : A House We Built Déjà je suis totalement love de cette déco farmhouse que j’ai de plus en plus envie d’incorporer à Château Leg0. Mais alors cette cheminée, son bardage blanc et son linteau en bois m’ont fait littéralement fondre (cheminée… chaleur… fondre… OK je sors).

A House We Built

Bon, j’ai l’idée générale, rentrons dans le vif du sujet : le choix de la bestiole. Pas question de faire un conduit. Déjà nous n’avons pas gagné à l’Euromillions (allô), et même si j’ai toujours rêvé de passer par la cheminée pour aller danser la gigue sur les toits comme Mary Poppins, je n’ai pas envie de me taper l’entretien d’un tubage.

Je me tourne vers le compte Instagram sur lequel j’ai repéré THE cheminée pour demander de quel type d’âtre il s’agit, car je n’ai pas l’impression que ce soit une vraie. Bingo ! C’est une cheminée électrique qui reproduit les flammes par un jeu de lumière. Le rendu est franchement canon lorsque la nuit tombe. Par contre dans la journée, on les voit beaucoup moins. Et puis qui dit électricité dit facture à la hausse. Pour peu qu’on l’oublie un soir, ENGIE lui ne nous oubliera pas… Exit donc la cheminée électrique.

En fouinant sur internet, je tombe sur les cheminées à vapeur d’eau. Kesako ? Une cheminée qui fonctionne à l’eau, ça c’est révolutionnaire #MindBlown Ce petit bijou de technologie est hyper bien pensé. Vous remplissez un réservoir d’eau, vous appuyez sur « on », l’eau chauffe et émet de la vapeur. Grâce à un jeu de lumière, la flamme paraît plus vraie que nature. Un effet spécial digne des studios Hollywoodien. Mais encore une fois, chaleur… lumière… électricité… ENGIE… facture… banqueroute (non je ne suis pas Marseillaise, je suis Nantaise moi M’sieurs dames).

Cheminée à vapeur d’eau

Et enfin, le St Graal : la cheminée bio-éthanol ! Une vrai flamme, pas de conduit, pas d’entretien, pas de facture d’électricité (bon même si avouons-le, 2 € de bio-éthanol pour 3 heures d’autonomie c’est pas franchement donné non plus). Il nous manquera juste le bruit du bois qui craque. Au pire je nous trouverais une bande son. Nous voilà partis pour nous renseigner chez les spécialistes et là bim ! Prends-toi des prix à 1.500 € minimum dans la tronche. OK elles respectent les normes, elles sont jolies, elles sont garanties, mais bon quand même, pour une cheminée décorative, tu pousses le bouchon un peu trop loin Maurice #JaiDixAns

Retour à la maison les oreilles basses mais le cerveau en ébullition, Amazon me tend les bras. Des cheminées bio-éthanol en veux-tu en voilà à partir de 100 €. Je ne me serais pas jetée sur les modèles les moins cher venant de Tataouïne-les-boudins sans normes CE. Par contre je vois quelques produits qui ont l’air très honorables aux alentours de 200 et 300 €.

L’hiver arrive (fallait bien que je la sorte celle-là), les températures baissent et les prix aussi. En scrollant à travers la vente privée Purline, j’ai un coup de foudre : le modèle Best Bio noir avec fausses bûches en céramique. Un petit tour sur YouTube pour la voir en action finit de me persuader : NEED ! Les finances étant ce qu’elles sont après Noël, on patiente un peu, jusqu’à ce fatal 30 janvier 2019 où sous un coup de déprime, je saigne mon portefeuille à blanc…

Démo cheminée Best Bio Purline

La bête est commandée via CDiscount (300 € au lieu de 1.300 € prix de départ, j’aurais eu tort de m’en priver hein… On se rassure comme on peut). Elle est belle, elle respecte les normes et il y a même des fausses bûches trop choukettes pour faire genre. Livrée en une petite semaine, le top !

Sortie de son emballage, c’est partie pour un test. Même si le coffrage est en cours de planification, il faut bien vérifier si l’engin fonctionne. Après avoir lu attentivement les instructions – hello le manuel qui te fait tellement flipper que tu te demandes si t’as pas acheté une bombe nucléaire sur un malentendu – on tente le tout pour le tout et on allume la mèche… Heu le brûleur. Hallelujah ! Nous sommes en vie ! Et la flamme est là, grandeur nature. Elle ne crépite pas mais qu’est-ce qu’elle est zolie.

Dans le manuel de l’horreur, on nous informe qu’il faut que la pièce fasse 20m3 minimum et qu’elle soit bien aérée. La nôtre fait 117m3 et nous ouvrons une fenêtre en oscillo-battant tout le temps de l’utilisation et quelques minutes après la fin de combustion, pas de souci. D’autant plus qu’on parle d’une cheminée décorative, mais ça chauffe quand même un peu. On ne peut pas chauffer nos 100m² habitables avec, mais dans une pièce de vie de presque 50m², quand elle est en route, on n’a pas froid.

Toujours dans les écrits du diable, on nous dit de ne pas accrocher la cheminée à une surface en placo ou en bois. Comment ça vous n’avez pas de mur en fonte chez vous ? Incroyable ! Bah nous non plus hein. Le cadre en métal chauffe, c’est sûr mais rien qui empêche de poser la main dessus et nos murs ne prennent finalement pas feu, ouf ! Il est aussi conseillé de tenir les enfants et les animaux domestiques éloignés. Zut, moi qui comptait me faire un chat à la broche, c’est raté ! Pour l’instant, la cheminée est au ras du sol mais une fois le coffrage en place elle sera surélevée et nous serons toujours présent pour vérifier que notre fils ou nos chats n’aient pas l’idée de se jeter au feu.

La cheminée fonctionne, personne n’est mort, passons au coffrage. Mon fireplace goal, c’est le coffrage shiplap, la tablette style fausse poutre et un petit banc décoratif pour poser un vase, une ou deux lanternes ou des coussins. Après un peu de repérage chez notre pote Leroy, on a les principaux matériaux en tête. Du lambris inspiration farmhouse pour le coffrage, de fausses briques blanches pour le banc et du contreplaqué clair pour la tablette.

Nous on aime jouer à Chip et Joanna Gaines (n’allez pas vous faire des idées bande de petits cochons). Couple mixte, Madame aime le design, Monsieur est manuel… Bon par contre on a 1 gosse pas 5 (enfin 4 si on compte nos chats). Bref tout ça pour dire que j’ai donné mes idées et que Monsieur a réalisé la base du coffrage avec des panneaux de MDF et des cales en bois pour les pieds. MiniLeg0 a testé la solidité de la structure (et joué à Mister France par la même occasion). Ça tient, on continue.

Etape suivante, le coffrage en placo anti-feu. Bon soyons clair, ça sert à rien. Déjà parce que la structure en métal de la cheminée ne chauffe pas au point de mettre le feu à ce qui l’entoure. Mais aussi parce que comme le vendeur nous l’a si bien précisé “c’est un ralentisseur, pas un extincteur”. Bref, on s’est donné bonne conscience et on l’a quand même posé tout autour de la cheminée.

On a ensuite ajouté des tasseaux en bois au dos pour y mettre les rails de fixation murale fournis avec la cheminée et on a vissé le tout dans notre mur, tout comme la base en forme de triangle. Je peux vous dire qu’elle ne bouge plus, si un jour elle tombe, elle entraînera tout Château Leg0 dans sa chute. Bon normalement avec ses 20kg toute mouillée, on n’a pas à s’inquiéter.

Cheminée en angle oblige, on s’est un peu pris la tête au moment d’installer les tasseaux qui allait servir de base au lambris. Yep, un des murs en placo était moins droit que prévu sur la hauteur. Heureusement, Monsieur a le compas dans l’œil. Il a adapté la structure, et à moins d’être vraiment tatillon, ça passe crème au rendu final. On a ensuite fixé les tasseaux au sommet de la cheminée et dans le plafond.

Comme nous avions aussi prévu d’ajouter un manteau imitation “poutre flottante” on a créé un renfort horizontal à hauteur souhaitée. Le tasseau central nous a servi de repère pour bien placer le lambris – lambris MDF revêtu chêne clair de chez Leroy Merlin pour ceux que ça intéresse. Quelques découpes et coups de marteau plus tard (les voisins nous ont sans doute détesté ce jour-là) on a un coffrage !

On n’a pas fait la moitié du chemin mais on a déjà envie de tester. Je me rends compte que sur cette première photo, on a l’impression que tout est de guingois, mais on s’en fout, on l’aime déjà notre coffrage bois.

La structure est là, passons aux finitions. Monsieur a sélectionné 2 types de baguettes dont un format avec moulure. C’est pour celui-ci qu’on fini par opter pour faire un rappel à celles de la cuisine. Une fois posé, l’aspect tour de Pise disparaît. Perfect !

Etape suivante, la poutre flottante. J’en étais tombée amoureuse sur le compte de A House We Built, sauf que chez eux, c’est une vraie poutre. Autant vous dire que si on avait fait ça chez nous, on serait retrouvé avec un trou béant, pas une cheminée. Après quelques recherches sur la toile, j’ai soumis mon idée à Monsieur Leg0 qui, comme le génie de la lampe, a exaucé mon souhait.

Il a créé une étagère en MDF avec des pattes (oui dit comme ça c’est chelou) qu’il a fixé sur la structure. J’ai sélectionné un contreplaqué en peuplier très léger chez Leroy Merlin et Monsieur en a fait une sorte de boîte sans couvercle qu’on a ensuite encastrée sur l’étagère à pattes. Un petit coup de teinture chêne moyen pour lui donner un look un plus authentique et voilà ! Une poutre flottante en bonne et due forme.

Pendant que Madame teintait, Monsieur peignait en blanc le lambris et les baguettes à moulure. Une seule couche a suffit car le lambris était pré-peint en blanc et on ne voulait pas trop dénaturé l’aspect bois sous 3 couches supplémentaires.

Maintenant passons à l’habillage du banc. Pour casser un peu avec les matériaux du coffrage, on a choisi de poser du parement imitation briques blanches. Comme c’est une cheminée en angle, le plus difficile a été de ne pas se planter au niveau des extrémités. Monsieur comme à son habitude a géré en ajoutant des morceaux de MDF taillés sur-mesure et en découpant précisément les morceaux de parement qui se retrouveraient dans les angles.

Une nuit de séchage et nous sommes passés aux joints. Je l’ai appliqué avec une poche à douille. Ça m’a rappelé le temps où je faisais des cupcakes mais je ne me serais pas risqué à lécher mes doigts ce coup-ci. Monsieur a ensuite lissé l’ensemble et moi j’ai passé l’aspi parce que c’était hyper sablonneux cette saloperie.

Le ménage est fait, la bande cache est décollée. Je joue l’inspectrice des travaux finis et je débarque avec mes petites déco pour un shooting photo. Elle est là, elle est réelle ! Des mes vadrouilles sur Instagram, Pinterest et des mes dimanches devant Total Renovation sur TFX est née notre cheminée. Elle est tellement belle qu’on dirait qu’elle faisait partie des plans de la maison, qu’elle a toujours été là.

La petite touche finale, une jolie couronne florale à adapter au fil des saisons.

Encore une fois, mon bricolo de mari a fait mouche, je suis tellement fière de lui. Quand le soir venu on allume la cheminée et les bougeoirs muraux qu’il a réalisé… Je pense à tous les projets DIY que je vais pouvoir lui refiler !!!

Héloïse


12 commentaires sur “Une cheminée DIY

  1. Cc comme toujours une magnifique réalisation et un plaisir de vous lire .bravo à Mr Lego .
    Pouvez vous si vous vous rapeller me donner s il vous plaît le nom du compte pour la cheminée électrique car j en recherche une merci et encore bravo 👏👏.
    Bon dimanche

    Aimé par 1 personne

  2. Perso, je ne suis pas une grande férue des cheminées, mais je trouve ce DIY vraiment intéressant. Il devrait plaire à ma sœur qui adorerait avoir un coin feu dans sa maison. Je lui transmets le lien de ce pas.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s